27, boul. Desjardins Ouest Sainte-Thérèse (Québec) J7E 1E3

À propos | Histoire

Histoire

1971
Le Premier centre de femmes au Québec (anglophone) voit le jour à Montréal.

1972
Le premier centre de femmes francophone est fondé à Verdun.

1985
Le regroupement des centres de femmes du Québec est créé sous le nom de L’R des centres de femmes.

1993
Les centres adoptent leur première plateforme, la Base d’unité politique (BUP) et ses trois champs d’action reconnus comme les pierres angulaires du fonctionnement de tout centre de femmes : services, activités éducatives et action collective.

1995
Fondation du Centre Rayons de femmes de la MRC Thérèse-De Blainville. 88 centres de femmes, situés partout au Québec, font alors partie de L’R. Alors qu’au Québec on connaît une éclosion des centres de femmes, Alice Duval et Hélène Tremblay souhaitent implanter une ressource dans la MRC Thérèse-De Blainville. L’année précédente, la débutée, madame Céline Signori – marraine du centre – avait octroyé un montant de 4000 $ afin de soutenir son démarrage. Par la suite, madame Signori s’est montrée d’un soutien indéfectible.

2000
À la suite de la pénurie de logements sociaux dans la MRC, le Centre Rayons de femmes s'implique activement dans le projet de construction de 32 logements. Les Habitations Solid’Aires de Blainville ouvrent leurs portent en 2004.

2005
Dix ans après sa fondation, et après plusieurs déménagements, le Centre devient propriétaire de sa propre maison.

2017
La Fondation Centre Rayons de Femmes démarre ses activités. Sa vision : permettre au Centre Rayons de femmes Thérèse-De Blainville de rayonner au niveau local, régional, national et international et d’être un exemple et une ressource importante pour le mieux-être des femmes.